La Carte Vitale en 5 chiffres clés

Par Estelle Very Le Friday March 10th, 2017

Tour d’horizon sur la carte Vitale, devenue indispensable pour tous les actes de soins au quotidien

_B__3746

Les chiffres sont parlants, chaque année, le nombre moyen de consultations des Français auprès de leur professionnel de santé (médecin, pharmacien, …) augmente sensiblement. Au coeur de ces consultations, un élément indispensable pour permettre au patient de bénéficier d’une prise en charge rapide et efficace : la carte Vitale. Que ce soit pour une consultation chez le médecin, pour une délivrance de médicaments à la pharmacie, pour effectuer une prise de sang au laboratoire d’analyses, il s’agit du point d’entrée de tout acte de santé.

Découvrons la carte Vitale en 4 chiffres clés qui témoignent en quoi ce petit élément vert et jaune, devenu indispensable pour de nombreux actes au quotidien, joue un rôle majeur dans le parcours de santé du patient et nécessite une attention constante de la part des assurés et des professionnels de santé.

100 000 000….

Depuis sa mise en place en 1998, ce sont plus de 100 000 000 cartes Vitales qui ont été diffusées en France. Strictement personnelle et attribuée gratuitement à tout ayant droit de plus de 16 ans français ou résidant en France, la carte Vitale comprend le numéro de sécurité sociale de l’assuré, le nom de famille, prénom et date de naissance du titulaire, et éventuellement le nom de famille, prénom et date de naissance des bénéficiaires (enfants par ex).

2…

Depuis son déploiement il y a près de 20 ans, il existe 2 versions de la carte Vitale. Depuis mai 2007, la première version a été progressivement remplacée par une carte Vitale nouvelle génération qui affiche notamment la photographie du bénéficiaire de la carte. Grâce à l’intégration de l’identification numérique de l’assuré, la carte Vitale nouvelle génération est une composante indispensable du système SESAM-Vitale dans la transmission sécurisée et normalisée des flux de facturation pour les prestations de soins :

  • des feuilles de soins électroniques (FSE) vers les portails des organismes d’assurance maladie obligatoire ;
  • des demandes de remboursement électroniques (DRE) vers les portails d’organisme d’assurance maladie complémentaire.

De disposer d’une prise en charge conforme à ses droits, à savoir un remboursement exact sans refus de paiement.

Pourquoi actualiser sa carte Vitale régulièrement ?

La carte Vitale contenant l’ensemble des données administratives garantissant à l’assuré une prise en charge globale et une amélioration de la coordination des soins, il est indispensable pour ce dernier d’en effectuer régulièrement la mise à jour. Une fréquence de 1 à 2 fois par an est recommandée par la Sécurité Sociale (tout changement de situation personnelle ou professionnelle nécessite une mise à jour).

Où actualiser sa carte Vitale ?

La question qui se pose donc à l’assuré : où effectuer la mise à jour de sa carte Vitale ?

Pharmacies, organismes d’Assurance Maladie ou encore certains établissements de santé, … l’assuré dispose de plusieurs options. En 2014, une étude ipsos révèle cependant que 70 à 80% des actes de mise à jour de la carte Vitale sont réalisés en pharmacie. Quatre raisons majeures pour expliquer ce résultat :

  • Les horaires d’ouverture plus étendus des officines ;
  • La carte Vitale étant indispensable au tiers-payant et contenant par ailleurs souvent des informations erronées, il est indispensable de pouvoir l’actualiser à l’endroit même où sont délivrés les médicaments ;
  • Le pharmacien est considéré comme un professionnel de santé de proximité, interlocuteur privilégié pour nombre de patients ;
  • Plus de 9 pharmacies sur 10 sont équipées d’une borne de mise à jour de la carte Vitale en libre-accès.

Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.