Vaccination Grippe : l’accompagnement des Pharmaciens en première ligne

Par Lorène Lichy Le lundi 18 décembre 2017

Suite au décret autorisant la vaccination contre la grippe en pharmacie dans deux régions tests, le groupement Objectif Pharma accompagne depuis le 6 octobre dernier ses adhérents dans ce nouveau service à l’officine. Par ailleurs, une enquête menée auprès de leurs pharmaciens et de leurs patients confirme que les Français plébiscitent la vaccination en pharmacie et que les pharmaciens sont tout à fait prêts à proposer et dispenser ce service.

 « Savoir que la vaccination est autorisée est une chose. La mettre en place dans les meilleures conditions en est une autre. C’est pourquoi, nous avons choisi de rendre simple et efficace la concrétisation de ce nouveau service à l’officine.  Un kit d’accompagnement à la vaccination destiné au titulaire mais aussi à son équipe a été élaboré et envoyé aux pharmaciens du groupement situés dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. Ce kit, véritable aide-mémoire pour la mise en place d’un service de qualité, a permis ainsi à tous les adhérents d’Objectif Pharma hors enseigne et sous enseigne (wellpharma et Anton&Willem) de participer sereinement à l’expérimentation sur 3 ans proposée dans leur région. », nous explique Jean Pierre Dosdat, président d’Objectif Pharma.

Un accompagnement efficace et adapté à l’ensemble du réseau

Le kit d’accompagnement à la vaccination se compose d’un dossier thématique et de dépliants pour l’équipe officinale.  Grâce à ces outils synthétiques et pertinents, le pharmacien est en mesure de mieux comprendre les éléments clés du décret, d’expliquer les bénéfices de la vaccination contre la grippe, d’identifier les patients éligibles à cette vaccination et de baliser à nouveau le périmètre d’action des pharmaciens et des médecins notamment concernant les patients spécifiques (ex : femmes enceintes, patients à pathologies chroniques, …). Les pharmaciens ont également à leur disposition des badges et des stickers vitrine dont l’accroche est « Vaccination grippe par votre pharmacien, parlons-en ?».

En parallèle, le groupement propose à ses adhérents une formation avec le CFO pour remplir les conditions indispensables à la mise en place de la vaccination contre la grippe à l’officine.

Afin de répondre à d’éventuelles questions de leurs patients sur le sujet, les pharmaciens des autres régions, non concernées par l’expérimentation, recevront également un kit comprenant un courrier de présentation et des dépliants d’information à destination des équipes officinales.

Une communauté de patients acteurs de leur santé, des pharmaciens pour répondre à leurs besoins

 « Cette expérimentation a été également une excellente opportunité pour mener deux enquêtes.  L’une en ligne*, auprès de la communauté de plus de 150.000 clients de notre enseigne wellpharma, a obtenu plus de 2.000 réponses en une seule journée. Un vrai succès ! » se réjouit, Jean-Pierre Dosdat. « L’autre enquête consistait à interroger les pharmaciens wellpharma participant à l’expérimentation, poursuit Jean-Pierre Dosdat. Les résultats de ces enquêtes confirment que les Français font confiance à leur pharmacien pour vacciner contre la grippe et que la vaccination à l’officine répond à un réel besoin des patients ».

En effet, 72% des répondants sont favorables à l’autorisation de la vaccination contre la grippe à l’officine. 80% d’entre eux déclarent avoir confiance en leur pharmacien pour ce faire et 66% sont prêts à se faire vacciner contre la grippe.

Côté adhérents wellpharma, l’enquête montre qu’autoriser la vaccination à l’officine valorise le professionnel de santé qu’est le pharmacien.  Cela répond aussi à un réel besoin des patients ainsi qu’à une forte demande. Les patients vantent le côté pratique : à l’officine, pas besoin de patienter dans une salle d’attente ou de prendre un rendez-vous. Les pharmaciens participant à l’expérimentation ont tous procéder à des vaccinations, se disent suffisamment formés, et sont satisfaits de contribuer à une opération qui, à terme, améliorera la couverture vaccinale en France.

« Apporter des solutions clés en main différenciantes, efficaces qui facilitent le quotidien des pharmaciens et valorisent leur cœur de métier est une de nos raisons d’être. Etre partie prenante de cette expérimentation rentre tout à fait dans ce cadre et apporte également à nos pharmaciens adhérents deux éléments essentiels à notre vision de l’officine : l’innovation et la qualité du service », conclut Jean Pierre Dosdat.

 

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.