Mon Robot et Moi : Témoignages Clients

Par Lorène Lichy Le jeudi 28 juin 2018

Témoignage de M. et Mme Robin
Pharmacie de l’Eden
Villefranche-sur-Saône

 

Quelles étaient vos problématiques avant l’installation d’un robot ?

M.Robin : Nous avions un problème avec nos meubles tiroirs qui prenaient trop de place dans l’officine et qu’il nous fallait changer.

Mme Robin : Nous avions donc le choix soit de les remplacer par de nouveaux tiroirs soit de trouver une autre solution qui nous permettait de récupérer de la place tout en améliorant le service au patient comme le robot Sellen le propose.

 

Pourquoi choisir Sellen plutôt qu’un autre robot ou automate ?

M.Robin : Il n’y a pas vraiment eu de concurrence. Les automates, même les plus compacts, font au moins 2,5 mètres et nous n’avions pas la place en back-office. Pour nous, Sellen était le seul robot installable. Notre choix s’est donc porté naturellement vers ce robot.

 

Qu’est-ce que Sellen a changé pour vous au quotidien ?

M.Robin : Sellen nous apporte plus de confort et de tranquillité. Par exemple, lorsque nous délivrons une ordonnance, nous ne sommes plus obligés de courir partout. Nous restons à notre comptoir avec le patient. Au niveau qualité de travail, c’est nettement mieux.

Mme Robin : C’est un confort certain au comptoir. Nous faisons mieux notre métier. Nous pouvons parler au patient, le regarder, discuter avec. Il n’y a plus d’erreur de délivrance. C’est un grand confort pour nous et pour le patient.

 

 

Voyez-vous d’autres avantages du robot ?

M.Robin : Oui bien sûr. Il nous apporte également beaucoup sur la gestion de stock et des périmés. Lorsque nous sommes au comptoir, la facilité de trouver les produits de substitution également.

Mme Robin : La recherche de produit était parfois fastidieuse voir introuvable dans les tiroirs. Sellen lui le trouve tout de suite. C’est un gain de temps énorme.

 

Du point de vue de l’équipe officinale comment s’est passé l’installation du Sellen ? Est-ce que cela a provoqué un changement lourd pour vous au niveau de l’organisation ?

M.Robin : Oui forcément. Nous avons été obligés de réorganiser l’emplacement des produits proches de nous, les produits qui étaient auparavant dans les tiroirs sont désormais derrière nous. Nous travaillons donc de façon plus compacte. Concernant le personnel cela n’a pas posé de problèmes au contraire. Tout le monde a accueilli l’arrivée du robot dans l’équipe avec beaucoup de plaisir.

 

Du point de vue des clients avez-vous eu des remarques particulières ?

M.Robin : Globalement c’est très positif, la remarque qui revient le plus souvent c’est « Ah vous êtes les premiers à en avoir un ».

Mme Robin : Personnellement, ma crainte était de perturber les personnes âgées et finalement elles trouvent ça génial. C’est aussi très apprécié par les enfants qui parfois restent devant.

 

Quels conseils donneriez-vous à vos confrères pharmaciens qui hésitent encore à s’équiper d’un robot ou d’un automate ?

M.Robin : Que ce n’est que du positif ! S’il fallait retourner en arrière et reprendre des tiroirs, pour nous cela ne serait pas possible. Si nous devions changer de pharmacie, nous chercherions à réinstaller quelque chose dans ce genre. Il est vrai que si nous n’avions pas eu de soucis avec nos tiroirs, nous ne nous serions pas forcément intéressés tout de suite à ce genre de solutions.

Mme Robin : Un robot ça modernise l’officine, ça permet de mieux faire son métier grâce au gain de temps, au gain de place, au contrôle des stocks etc… Au quotidien, Sellen nous « sauve les jambes » aussi. Cela ne m’étonne pas que ce dernier ait été inventé par un pharmacien puisque qui de mieux qu’un pharmacien peut comprendre un autre pharmacien ?

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.