Robotisation de la pharmacie : quels enjeux ?

Par Lorène Lichy Le mardi 6 mars 2018

L’utilisation de la robotique est déjà omniprésente dans quasiment tous les domaines, de l’industrie à la médecine en passant par l’exploration spatiale, les exemples sont nombreux. Mais qu’en est-il à l’échelle de la pharmacie ? Existant depuis maintenant une quinzaine d’années, les robots destinés à la pharmacie peinent encore à se démocratiser, en témoigne le faible taux d’équipement estimé à ce jour : à peine plus de 10%. Pourtant, la plupart des solutions sur le marché sont arrivées à un niveau de maturité reconnu et leurs bénéfices sont certains. Voici donc 5 enjeux d’instaurer un robot dans sa pharmacie :

L’optimisation du temps

Le gain de temps est un enjeu considérable pour le pharmacien. Avec l’aide d’un robot, le pharmacien peut bénéficier de tous ses produits à portée de main, fini les déplacements inutiles et le temps à chercher les références en back-office. La délivrance est donc plus rapide pour l’équipe officinale qui passe plus de temps à conseiller son patient.

Et si un robot permet de limiter les déplacements, il permet surtout de réduire le temps passé à ranger l’ensemble des produits. En effet, la plupart des robots possèdent aujourd’hui des bacs de chargement permettant de verser en « vrac » les produits qui sont par la suite stockés et rangés automatiquement.

La suppression de ces tâches, peu valorisantes, va permettre au pharmacien de se concentrer davantage sur son cœur de métier.

Le gain de place

Une des promesses du robot est le gain de place. La plupart de ces derniers optimisent l’espace en back-office mais d’autres permettent de gagner en surface de vente en utilisant un espace sous-exploité : le comptoir. Ainsi, l’installation ne nécessite pas d’espace supplémentaire dédié mais augmentera l’espace de vente.

En offrant la possibilité de gagner en surface de vente, un parcours client ou un espace confidentialité pourra être créé afin de valoriser l’expérience client.

Une meilleure gestion des stocks

L’un des principaux atouts de la robotique est la capacité à ne commettre aucune erreur. Le pharmacien peut donc avoir une vision de son inventaire à tout moment et disposer de stocks toujours à jour. Autre atout du robot, c’est sa capacité à enregistrer une certaine quantité d’informations. La traçabilité est donc assurée et pour chaque boîte délivrée le pharmacien peut connaître la date de péremption et le numéro de lot, sécurisant ainsi davantage la délivrance.

Certains robots permettent même une délivrance intelligente avec la délivrance des produits à date de péremption la plus courte et ceux présents depuis plus de 30 jours. En fonction des sorties, une préconisation des commandes à passer pourra être établie.

La valorisation de la relation patient-pharmacien

Contrairement aux idées reçues, la robotisation permet de redonner sa place à l’humain. En effet si le personnel n’a plus besoin de quitter le comptoir pour délivrer les produits, il sera plus disponible pour apporter ses conseils. L’équipe officinale disposera aussi de plus de temps pour assurer l’observance.

De manière globale, la qualité de la délivrance et la qualité de service seront améliorées. La vente de produits associés pourra également être facilitée grâce au gain de temps au contact du patient.

Le gain en attractivité

L’installation d’un robot va diffuser une image précurseure de la pharmacie et ainsi créer un effet « waouh » aux alentours du point de vente. De ce fait, la pharmacie connaîtra un flux de patients plus important, qu’ils soient déjà clients ou non.

Enfin, l’implantation d’un robot va contribuer en grande partie à favoriser la modernité de la pharmacie sachant que la plupart d’entre eux sont personnalisables et donc adaptables à chaque typologie de pharmacie.

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.