Interview : je digitalise ma pharmacie

Par Jérôme Lapray Le mardi 1 août 2017

La digitalisation de l’officine est sur toutes les lèvres. Mais au-delà des discours et de l’intention, certains pharmaciens ont franchi le pas et propose d’ores et déjà à leur patientèle tout un panel de service digitaux. C’est le cas de Emilie Lecomte, pharmacien titulaire à Hettange-Grande (57).

Pourquoi avez-vous souhaité digitaliser votre officine?

Je suis toujours à l’écoute de mes clients et comme nous le savons tous aujourd’hui, le marché se digitalise dans son ensemble ; c’est pour ces raisons que j’ai décidé de m’appuyer sur les outils digitaux de Pharmagest pour différencier mon officine en améliorant la satisfaction de ma patientèle et en prolongeant notre relation en dehors de mon officine.

Pour la mise en place de ces outils dans ma pharmacie, j’ai toujours gardé à l’esprit l’optimisation du parcours de soins de mes clients et je souhaite leur apporter les meilleures solutions de prise en charge.

Aussi, j’estime que nous, pharmaciens, devons nous recentrer sur notre cœur de métier qui est le dialogue et le conseil avec nos patients. S’appuyer sur le digital permet de mieux connaitre leurs besoins et favorise la relation de confiance. Avec ces outils j’optimise également la gestion de mon temps et cela me permet aussi de développer mon chiffre d’affaires.

Concrètement, quels outils avez-vous mis en place dans votre pharmacie ?

J’utilise beaucoup les solutions digitales pour personnaliser la relation avec mes clients ; comme avec l’application Ma Pharmacie Mobile, très utile pour les patients qui ont un traitement nécessitant la prise de médicaments que je n’ai pas en stock à l’officine. Un de mes patients dans ce cas m’envoie la photo de son ordonnance via l’application et, en une demie-journée, je peux commander son produit : cela lui permet de garantir la disponibilité des produits et de ne se déplacer qu’une seule fois à l’officine. Ce que j’ai également remarqué c’est qu’une fois que l’application est utilisée dans le cadre d’envoi d’ordonnance, les patients m’envoient naturellement des demandes de conseil et souhaite aussi accéder aux rappels de prise.

Cette application s’avère également très utile pour échanger avec mes confrères ou tout autre professionnel de santé : j’ai le cas d’un infirmier avec qui je travaille régulièrement qui me fait parvenir les ordonnances de ses patients directement via Ma Pharmacie Mobile ce qui lui évite plusieurs déplacements.

Au niveau de l’organisation en interne, rien de plus simple, je dédie une personne par jour qui est en charge de surveiller les alertes reçues sur l’application (Sur mon logiciel métier LGPI de Pharmagest ou sur une plateforme web pour ceux qui ne sont pas équipés d’un logiciel Pharmagest) et ainsi traiter les demandes de conseil ou encore la préparation des ordonnances réceptionnées.

Nous proposons également à nos patients non-observants un pilulier connecté, le DO-Pill, qui sécurise la prise médicamenteuse. Je le propose généralement à mes patients désireux de suivre leur traitement et en capacité à le prendre de manière autonome. Ce pilulier comporte 28 cases qui sonnent et s’allument au moment de la prise, indiquant ainsi au patient quelle case doit être ouverte et à quel moment. Si jamais il y a une mauvaise prise ou pas de prise du tout, une alerte mail ou SMS est envoyée aux aidants afin de pouvoir agir en conséquence.

Ce système apporte une certaine sérénité aux proches qui ne sont pas toujours dans la même région que le patient (souvent des séniors) en sécurisant la prise mais aussi la préparation du pilulier car c’est nous, pharmaciens, qui le préparons et le remettons au patient dans le programme d’observance.

Depuis quelques temps, j’ai été formée sur le Logiciel de Suivi d’Observance (LSO), cette plateforme me permet de cibler les patients au comptoir qui sont atteints d’une pathologie lourde et qui ne sont pas suffisamment observants (notifications d’alerte en cours de vente dans mon LGPI) et m’incite à les inclure dans le programme d’observance.

Ce programme se traduit par la réalisation d’entretiens à mon officine et formalise les échanges avec mon patient sur sa pathologie et son traitement.
Je peux ainsi le conseiller, le rassurer et prendre ses constantes ce qui permet un suivi dans le temps de son état de santé. Le LSO a l’avantage de regrouper toutes les informations au même endroit : données patient, questionnaires pour les entretiens ou encore les guides que je peux lui remettre.
Enfin, ce logiciel dispose également d’un agenda avec les présences de chacun de mes collaborateurs et leurs disponibilités me permettant d’organiser les plannings des entretiens par exemple.

La réalisation de ces programmes m’a permis de constater que les patients révèlent un important manque d’information, mais aussi le besoin d’être rassurés et accompagnés. Au-delà de valoriser l’acte officinal, cette plateforme favorise l’échange d’information entre professionnels de santé car le dossier du patient, sur son accord, peut être partagé entre les professionnels qui le suivent et nous pouvons ainsi échanger sur son état de santé, l’évolution de son traitement, … Un outil digital qui remplit tout à fait sa mission en structurant ma démarche de prise en charge à l’officine et permet de suivre les objectifs fixés avec le patient !

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.