Infographie : Les chiffres clés des avenants n° 11 et 12 de la nouvelle convention pharmaceutique

Par Lorène Lichy Le jeudi 8 février 2018

 

La signature de ces avenants, entre l’assurance-maladie et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), répondaient à deux objectifs : transformer la rémunération des officines afin que la baisse de prix des médicaments soit le moins impactant d’un point de vue économique et recentrer le pharmacien sur sa mission de professionnel de santé.

Ce nouveau contrat pluri-annuel, pour 2018-2022, s’est vu attribué une enveloppe de 215 millions d’euros. Il a été publié au Journal Officiel dans un arrêté du 16 décembre 2017 et applicable depuis le 1er janvier 2018.

Mais que dit cet avenant ? Quelques chiffres clés pour vous aider à mieux comprendre :

Une modification de la marge :

Depuis le 1er janvier 2018, elle passera de 0 % à 11 % pour la première tranche et de 25,5 % à 21,4 % pour la deuxième  tranche.

Une revalorisation de l’indemnité d’astreinte sera faite également en deux étapes : 175 euros en 2018 et 190 € en 2019.

De nouvelles missions pour le Pharmacien :

Les entretiens pharmaceutiques sont revalorisé à hauteur de 50 € par patient la première année et 30 € les années suivantes.

Les bilans de médication pour les + de 65 ans et de 75 ans polymédiqués (5 principes actifs) pendant au moins six mois.

La rémunération est de :

  • 60 € pour l’entretien initial
  • 30 € pour un entretien en année N + 1 avec un traitement
  • 20 € pour un entretien en année N+1 sans nouveau traitement pour le suivi de l’observance.

La participation du pharmacien à une équipe de soins primaires ou à une communauté professionnelle territoriale de santé sera valorisée à hauteur de 280 € en 2018 et 420 € en 2019.

 

Des aides pour la télétransmission et l’informatique :

La revalorisation de l’aide pour les FSE  passera de  0,064 € à 0,070 € avec un taux de FSE supérieur à 90 %.

La ROSP inclura à partir de 2018, la télé-mise à jour des cartes vitale sur le poste de travail avec quatre choix possibles

  • Option 1 : 689 € par an pour une borne de mise à jour (inchangé)
  • Option 2 : 689 € + 250 € par an pour une borne et un lecteur
  • Option 3 : 689 € + 500 € par an pour une borne et deux lecteurs
  • Option 4 : 1089 € par an pour quatre lecteurs sans borne 

L’ouverture du dossier médical partagé par le pharmacien sera rémunérée à hauteur de 1€.

Enfin, la somme de 200 € par an et par officine sera versée pour l’équipement d’un logiciel d’aide à la dispensation labellisé. 

 

 

 

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.