5 étapes pour piloter votre officine efficacement

Par Lorène Lichy Le mardi 23 juin 2020

L’officine française est confrontée à un contexte économique de plus en plus exigeant. Le durcissement des réformes sur les médicaments remboursés et l’augmentation de la concurrence pour les produits de parapharmacie ont un impact direct sur la rentabilité de l’officine. Statut hybride, l’exercice du métier de pharmacien fait face à un environnement complexe où sa rémunération dépend de son activité commerciale. L’exercice de son métier change au fil des réformes et de l’évolution du secteur de la santé.

Dans un tel contexte, piloter son officine de manière stratégique s’avère nécessaire. Rendre son officine performante est un enjeu crucial pour assurer la pérennité sur le long terme. Concrètement, quelles actions l’officine peut-elle mettre en place ?

5 ÉTAPES POUR UN PILOTAGE EFFICACE

En tant que chef d’entreprise, il est important de disposer régulièrement et facilement d’informations pour évaluer votre officine. L’utilisation d’outils de gestion permet de trouver et d’analyser les bons indicateurs afin d’extraire les informations pertinentes et essentielles au quotidien. Chaque officine doit déterminer les indicateurs à suivre en fonction de sa stratégie et des objectifs fixés en amont.  Ainsi,  un pilotage efficace de votre activité nécessite de mettre en place un processus et de respecter des étapes clés :

  • Se fixer des objectifs clairs et réalistes à atteindre

Les objectifs que vous vous fixez doivent être le reflet de votre stratégie. Une vision claire de ses objectifs permet de choisir des indicateurs pertinents pour mesurer leur atteinte. Il peut s’agir, par exemple, d’augmenter votre marge, d’améliorer la qualité de votre référencement ou encore d’ajuster votre politique de prix.

  • Identifier les indicateurs pertinents à suivre

Pour mener  à bien votre analyse, vous devez vous doter d’indicateurs fiables et efficaces pour avoir une bonne visibilité. Exploiter son officine, c’est choisir les bons indicateurs. Voici quelques exemples d’indicateurs qu’il est pertinent d’évaluer :

  • Le chiffre d’affaires réalisé : garant de la bonne santé financière de votre officine, le suivi de cet indicateur permet de constater des écarts d’une année sur l’autre ;
  • Le panier moyen par client ;
  • La marge : l’analyse de la marge doit être complétée par activité et par taux de TVA.
  • Visualiser la santé financière de l’officine

Il s’agit de faire un état des lieux des principales données de votre officine, à savoir vos stocks, vos ventes, vos achats ou encore vos encours pour faire un premier constat de votre officine. La réalisation d’un diagnostic et la comparaison de résultats sur une période donnée est nécessaire pour mettre en place des outils adaptés et cohérents. Un suivi régulier permet d’avoir la maitrise de son activité.

  • Situer et comparer la situation de votre officine

Pour renforcer votre diagnostic, il est important de pouvoir se comparer aux autres officines pour savoir comment vous vous situez par rapport au marché. C’est une façon efficace d’évaluer les performances de ses ventes et de mettre en exergue ses axes d’amélioration. Une analyse fine permet de comprendre les raisons et les causes de l’écart et offre une vision globale de son évolution pour adapter son offre au marché et aux besoins de la clientèle.

  • Mettre en place un plan d’actions personnalisé

Une analyse fine des indicateurs choisis permet d’ajuster sa stratégie et de mettre en place des actions correctives. La connaissance des points faibles et des points forts de l’officine doit être l’amorce d’un plan d’actions pour améliorer la rentabilité de l’officine. La stratégie choisie qui en découle doit être réalisée et ajustée à moyen et long terme. Il s’agit de comprendre et d’interpréter les données pour prendre les bonnes décisions de gestion d’optimisation de votre officine.

Dans un environnement économique incertain, toute réflexion visant à optimiser le fonctionnement de votre officine est plus que jamais nécessaire. La rentabilité de l’officine et son avenir économique passe par la mise en œuvre d’un plan d’actions cohérent et le respect d’étapes clés pour appliquer sa stratégie. Un bon pilotage est garant de la pérennité de l’officine pour compenser les baisses de marges de certains produits et les diverses formes de concurrence.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.