ANTIVIRUS Gratuit ou payant, quel sera votre choix ?

Par Manon Lecomte Le mardi 17 octobre 2017

« Pourquoi payer alors qu’on peut en trouver un gratuit ? ». C’est la question que se pose la plupart des utilisateurs d’antivirus gratuit, qu’ils s’empressent de télécharger dès l’acquisition d’un nouvel ordinateur. Une démarche à priori pertinente mais qu’en est-il vraiment en terme d’efficacité ? Il est donc primordial d’être équipé d’un antivirus efficace. Un gratuit suffira-t-il ? Vaut-il mieux accéder à un antivirus payant ?
Aujourd’hui, encore beaucoup de pharmacies font le choix d’un antivirus gratuit alors que les données sont particulièrement sensibles – qu’elles soient professionnelles ou de santé – et que les attaques peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’activité de l’officine.
Pour approfondir cette réflexion, il est intéressant de se demander d’où viennent les versions gratuites et pourquoi elles existent.

Le choix par habitude : un antivirus gratuit

La version gratuite d’un antivirus est l’équivalent de l’échantillon gratuit : vous donner un aperçu des bons résultats que vous obtiendrez si vous l’adoptez « pour de bon ».

Concrètement, l’antivirus gratuit détecte les virus typiques connus, un bon début mais cela reste très insuffisant pour bien sécuriser votre environnement informatique, surtout depuis l’apparition de nouvelles variantes de virus. L’actualité de ces derniers mois en est d’ailleurs un exemple parlant. Les attaques virales peuvent créer des dommages irréversibles sur les parcs informatiques comme celui de votre pharmacie. L’antivirus gratuit présente donc un bon début de sécurisation très aléatoire et qui peut tout de même vous coûter très cher…

Vous avez peut-être entendu parler du ransomware (rançonlogiciel en Français) qui a attaqué des réseaux informatiques entiers en mai dernier sans que les utilisateurs n’aient eu à cliquer sur quoi que ce soit. Pour pouvoir récupérer ses données, une rançon doit être versée allant de 600 à 700 euros. Comparé au coût annuel d’un antivirus payant, cela a de quoi faire réfléchir…

Un changement adapté : L’antivirus payant

La version gratuite d’un antivirus est « attentiste » et tente de sauver les meubles lorsqu’une menace est déjà implantée sur votre ordinateur, là où une version payante est « dynamique ». Doté d’un moteur comportemental, cette dernière sait repérer les « comportements suspects » avant même qu’ils n’entrent en action.

Il s’agit bel et bien de prévention avant correction puisque l’antivirus payant stoppe le danger avant qu’il ne se déclare, ce qui assure une sécurisation optimale de vos données informatiques, aussi bien pour la gestion de votre officine que pour la confidentialité des données à caractère personnel de vos patients. Ajoutons que l’antivirus payant est doté de modules qui vous empêchent de vous connecter à des sites identifiés comme douteux voir malveillants.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.