Affichage de prix : quelles obligations pour votre officine ?

Par Lorène Lichy Le mercredi 7 février 2018

Conformément au droit de la consommation et suite à l’arrêté du 28 novembre 2014 relatif à l’information du consommateur sur le prix des médicaments dans les officines de pharmacie, le pharmacien est soumis à quelques règles.

Que dit la réglementation ?

Un affichage de prix clair et précis

Tout d’abord, le prix affiché doit être la somme totale toutes taxes comprises qui sera payée par le consommateur. Le pharmacien se retrouve face à différentes typologies de cas suivant le produit et sa mise à disposition aux consommateurs.

Le médicament est exposé à la vue du client : 

  • Si celui-ci est accessible directement par le consommateur, le prix doit être affiché de façon visible et lisible ou sous forme d’étiquetage.
  • Si celui-ci se situe derrière le comptoir, un affichage visible et lisible suffit.

Le médicament est non exposé à la vue du client :

  • Si celui-ci est remboursable alors son prix doit être soit étiqueté, soit disponible dans un catalogue en libre accès par le consommateur, soit en accès libre et immédiat sur un site internet ou une base de données publique administrée par l’autorité administrative.
  • Si celui-ci n’est pas remboursable, son prix devra être mis sous forme d’étiquetage ou en accès libre dans un catalogue.

La pharmacie est tenue d’informer que certains produits intègrent l’éco participation. Ceci est obligatoire depuis le 1 mai 2013 loi Grenelle sur éco participation et depuis 2005 sur écotaxe DEEE (Déchets Électriques et Électroniques) et le recyclage.

De plus le pharmacien doit afficher un texte près des caisses visant  à prévenir le client de la façon dont sont fixés les prix et de l’existence d’un honoraire de dispensation à la boite ou à l’ordonnance. : « Le prix des médicaments remboursables est réglementé. Le prix des médicaments non-remboursables est libre. Dans le cas où aucune vignette n’est apposée sur le conditionnement, le prix, et les modalités de remboursement du médicament sont accessibles sur le site internet : www.medicaments.gouv.fr » 

Avec le temps, la DGCCRF procède à des contrôles avec de moins en moins de tolérances sur le non-respect de l’affiche de prix.
En deux ans, elle a procédé à 2072 visites au sein de 1604 officines. 61% d’entre-elles ont été contrôlées non-conformes à la réglementation soit 972 pharmacies. Les infractions à l’obligation d’informer sur les prix sont punies d’une amende de 1500 € (3000 € en cas de récidive). Les peines d’amende se cumulent en fonction du nombre d’infractions constatées. Le montant de l’amende peut ainsi être multiplié par le nombre d’articles ne respectant pas l’obligation d’information et atteindre une somme très élevée. Le titulaire de la pharmacie est personnellement responsable des infractions aux règles de l’affichage des prix (sauf si délégation de ce pouvoir à une autre personne).

Les solutions possibles pour le pharmacien

Les affichages et étiquettes papier

Souvent privilégiée par le pharmacien, cette solution est au final coûteuse et fastidieuse. L’affichage du prix devant être mis à jour quotidiennement, elle demande beaucoup de temps pour son actualisation. Cette solution vieillissante peut parfois donner une vision négative au client.

L’heure est au digital

L’étiquette électronique devient donc la solution idéale pour une mise à jour simple et rapide des prix. Connectée au LMO, elle permet en quelques clics la mise à jour automatique des tarifs de façon lisible et instantanée en transmettant l’information directement à l’étiquette.

Claires, dynamiques et réactives, les étiquettes permettent également de rassurer le consommateur sur la politique de prix de votre pharmacie. Elles permettent un gain de temps non négligeable pour mieux conseiller vos clients. Les informations de prix sont visibles, lisibles et justes.

Sources :
www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Les-actualites/Affichage-des-prix-en-officine-comment-s-y-conformer
www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/L-information-sur-les-prix

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.