Digitalisation, les facteurs de succès en officine.

Par Gautier Hennequin Le lundi 7 août 2017

Face à un monde en perpétuelle évolution, les habitudes d’achat des consommateurs changent et tendent vers l’innovation.La modernité est devenue le maître mot de ce que recherchent les consommateurs dans leur nouvelle expérience client. Le digital est un canal à exploiter pour les entreprises, et déjà de nombreux cœurs de métiers s’y sont tournés.


Naturellement, la pharmacie se doit de suivre le mouvement, en prenant soin de respecter certaines spécificités relatives à son statut dans le système de santé :

 

 

  • Ne pas chercher à remplacer le pharmacien.
    Si la loi HPST vise notamment à replacer le pharmacien au cœur du système de santé, il est inconcevable que la digitalisation vienne entacher ce rôle si défendu.
    Alors que les pharmaciens souhaitent plus que jamais être valorisés, la digitalisation doit venir en complément de leur organisation voir les rendre indispensable.
  • L’adapter à son officine.
    Pharmacies urbaines ou rurales, pharmacies de centre commercial ou petites pharmacies de village… toutes les pharmacies sont différentes, et leurs besoins aussi.
    En partant de ce constat, il est clair que la digitalisation doit venir s’adapter à chacune d’entre elles et à son organisation pour y trouver sa place et être adoptée par l’équipe et les clients.
  • Créer un réel parcours client.
    Afin que la digitalisation au sein d’une pharmacie soit pérenne, le client final doit y trouver un intérêt. L’instauration d’un parcours client est primordiale car elle va capter le client dans une ligne directrice de l’entrée de la pharmacie jusqu’à sa sortie.
    Pour être gage(s) de succès, le(s) dispositif(s) digital(aux) de la pharmacie ne doivent pas être utilisé(s) une seule et unique fois mais s’inscrire dans le temps.
    C’est le parcours client qui va viser à maintenir l’intérêt de ce dernier afin qu’il se projette plus loin que l’innovation et y trouve un réel avantage.
  • Convaincre l’équipe officinale.
    Si c’est en étant convaincu qu’on devient convaincant, alors l’équipe officinale doit absolument s’approprier le ou les dispositifs digitaux.
    Lorsqu’un client franchit la porte de sa pharmacie, il donne entière confiance à son pharmacien. C’est à ce dernier de donner l’impulsion et d’inciter le client. Le pharmacien et son équipe sont des acteurs essentiels à la réussite d’un projet digital.

 

Soucieux d’accompagner les pharmaciens face à ces nouveaux comportements de consommation, Pharmagest propose de multiples solutions permettant de digitaliser le point de vente pour transformer l’expérience client en pharmacie. Une des dernières nouveautés est OffiTouch, le linéaire digital permettant de présenter une multitude de références, des gammes à fort potentiels ou des produits imposants (difficiles à présenter jusqu’alors). Bien sur toutes ces solutions s’articulent autour du LGPI.
Retrouvez le témoignage d’une pharmacienne titulaire qui digitalise son officine grâce à Pharmagest.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.